ESSAI DUCATI MULTISTRADA 1200

11 août 2010

ESSAI DUCATI MULTISTRADA 1200


DSCN0847

 Sur la presse et site Ducati, une phrase retient toute mon attention: "elle sait tout faire!". Il fallait donc absolument que je l'essaie pour vérifier les dires! Depuis plus d'un an maintenant, Grégory Lefort, boss de la concession Ducati-KTM à Vert-Saint-Denis, n'a pas de retenu à vouloir faire essayer ses gammes, afin que chacun se rende compte par lui même le ressenti au guidon d'une machine "Ready to race" ou "Only for the pleasure"..

 

Je me souviens que Greg m'avait dit lors du retour de l'essai qu'avait fait mon fils sur une 696 : "t'aurais vu la banane qu'il avait au retour!". Et puis quelques temps plus tard, au guidon d'une KTM 990 SMT également prêtée par Pole Position 77, Jean-Michel était méconnaissable tant la conduite de cette bécane lui procurait du plaisir, un grand moment, moi essayant de le suivre avec la 696 du fiston, il a fallu que je déhanche pour suivre le rythme et malgré çà...


Revenons à nos moutons, Multistrada 1200 version S, c'est à dire look carbone qui va bien, suspensions Olhins pilotées, avec 4 modes : ENDURO-URBAIN-TOURING-SPORT et dans chacun de ses modes (qui donnent des courbes d'allumage et régalage de suspensions différentes) on peut rentrer 5 combinaisons de charges qui agiront également sur la suspension (t'es seul, avec bagages, brune, blonde bonnet D etc...).


Pourquoi tout çà me direz-vous? Le gars avec son FJ des familles qui passe plus vite que moi avec ma moto à 16 boules! Mais mon bon monsieur, autrefois on se passait bien du portable! Et maintenant? Je vous laisse méditer là dessus...

Thomas m'explique le fonctionnement, même la clé, tu la mets pas dans la serrure pour démarrer! Tu l'as sur toi et basta, ta moto elle te reconnait??? Bon tu la perds, t'es mort pareil... Bon, fini la rigolade, elle est en 100 bourins? Oui, bon tant pis, je m'en contenterais! Déjà, au ralenti, le ronron du moteur te fait dire: "là, c'est du lourd!". Sans plus de vibrations, bravo. Allez, j'enclenche mon tour de manège sur un parcours où il y a un peu de tout, à commencer par de la ville. Je fais toujours 1m68, la bécane est haute (il y a la possibilité à la cde d'avoir -2,5 cm), mais son poids est contenu, et le centre de gravité est placé bas, guidon large = pas de difficulté!

Le tableau de bord indique tout ce que l'on veut, t° ext, rapport engagé, mode etc... A l'usage, 1ére très douce avec embrayage hydrolique sans faille pour de 0 à 30, 2ème de 30 à… et repart presque à l’arrêt, il n’y a que la 3ème, où il faudra éviter de descendre trop bas, à 30-40 çà cogne un peu ! Ville = 1/2/3, 4 au maxi pour du 70km/h, la 5 et 6 on oubli. Les trous et bosses dans le macadam dû à l’hivers, sont gommés par les suspattes, et même si l’on e n prend, c’est pas pour autant que l’on est décalé de sa trajectoire ! (comment c’est possible çà ?). Sans temps d’adaptation le frein AV est doux, progressif et fort à souhait s’il le faut, l’AR c’est un ralentisseur.

 Je sors de la ville, reste en trois et ouvre gaz ! Mince, c’est du « bi-tifull » si tu coupes t’es un lâche !!! Ben elle l’a pris toute seule la courbe, ou c’est moi qui suis devenu fortiche ? Comme devenir bon, çà se travail et que je suis un gros faignant, la réponse est évidente : c’est elle qui a tout fait ! Facilité déconcertante, t’as l’impression que si tu hausses le rythme, elle sera contente, et en retour, te remerciera en te gratifiant par une trajectoire parfaite, gardant son cap confortablement, et sans aucune appréhension. Moto pour blaireaux : yes ! Mais a qui, elle va donner l’impression d’être un pilote… Bon, admettons que je ne sois plus un poireaux, j’vais l’emmener sur des petites routes avec virolos, montée s, descentes, bon et mauvais asphalte. Attention le premier gauche en montant, il se resserre !!! (certains se rappeleront où c’est peut-être), et bien ma petite boucle a été avalée avec une facilité déconcertante, en mode TOURING, elle m’a catapultée de virages en virages avec une pointe inavouable, et un wheeling en 3 ! Les mauvais revêtements ne la jamais prise en défaut. Serge Nuques, c’est moi… Bon calmos, séance photos, t’es bien dessus, mais en dessous, c’est beau !

DSCN0848DSCN0849DSCN0851

 

Pour rentrer je vais mettre en mode sport ! J’suis à la bourre… Raffermissement de la suspatte,tu roules tranquille, ou tu grilles tout ce qui roule avec le son rauque qui va bien ! Les genoux sont bien protégés, pas sûr que s'il pleuve, ils soient mouillés ! Les mains sont derrière des coupes vent avec clignos incorporés c’est impec, la bulle réglable en hauteur est certes moins protectrice que ma Honda Pan, mais ne génère aucune turbulence, on se sent bien pour tailler la route, la selle est confortable, et de part sa double hauteur, à l’accélération, on se retrouve bien calé par l’autre selle, bingo. Du bonheur jusqu’à la concession, je range la moto et l' aligne à côté des autres à l’essai, les manœuvres, moto à côté, est un jeu d’enfant !

 Je rends la clé à Thomas, et Greg voit « rouge (Ducat)» me disant : « c’est 15 mn l’essai !» Oui mais moi, je n’ai pas vu le temps passé ! Quand on aime, on ne compte pas…

 En conclusion, « elle sait tout faire » n’est pas une parole en l’air, sauf que je ne l’ai pas testée en mode ENDURO, Greg n’aurait sans doute pas trouvé çà drôle, et puis de toute façon, tout le monde, ou presque, sait que je range mes botte de crotteux, c’est du définitif ! CF ma WRF est à vendre (voir sur ce même site). J’vous laisse, j’vais faire mon loto…

 

J’ai aimé :                                     Je n’ai pas aimé :

 

- sa ligne agressive                      - sa béquille à manipuler

 

- sa prise en main                       - son prix

 

- de pouvoir se la jouer               - de pouvoir se la jouer

 

- son efficacité

 

                                             DSCN0850               (jean-paul)


 

Posté par motardsympas à 15:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]